Mes petits bonheurs… #1

Samedi 31 août 2019

Depuis quelques semaines maintenant, ma vie est rythmée par le travail, le réveil qui sonne assez tôt et la fatigue. C’est un peu métro, boulot, dodo… Depuis début août je suis saisonnière dans la grande distribution, dans le secteur caisse. Et autant vous dire que ce n’est pas facile tous les jours, tant pour les clients que pour les horaires. Passer une demi-heure dans le bus, faire un changement et calculer que les deux lignes correspondent pour ne pas arriver en retard. Ou ne plus avoir de bus à la débauche et attendre patiemment que papa et maman viennent me récupérer. Malgré ces (petites) contraintes, j’ai la chance de pouvoir être au contact de la clientèle, ce que j’aime particulièrement. Même si les clients ne sont pas toujours sympas.

En rentrant le soir à 20h30 passée, difficile d’avoir envie de sortir, de voir du monde, de se poser devant l’ordinateur et de gérer les réseaux sociaux. Raison pour laquelle j’ai autant délaissé tout ça ces derniers temps. Disons que je suis vraiment rentrée dans cette routine de « réveil à 7h30, boulot de 9h à 20h30, dodo« . Heureusement, j’arrive à rentrer manger chez moi le midi quand mes horaires me le permettent. C’est ma troisième saison dans ce supermarché et j’avoue avoir pris le rythme à force d’y travailler régulièrement.

Vous aimerez peut-être … ⇢ 20 choses à savoir sur moi

Semaines entre 35 et 37h, horaires pas vraiment cool, pas de vrais weekend (samedi + dimanche), pas toujours de jours de repos. Voilà mon quotidien pour le moment. Je me plains beaucoup, je l’avoue. En effet, j’aurais voulu profiter de mes dernières semaines pour me préparer à fond pour mon nouveau job et mes études par correspondance. Mais il en est autrement pour cette fois-ci. Après, je dois dire que ce n’est pas non plus un métier horrible, soyons clairs. Je passe du bon temps avec les collègues et avec les clients sympas. Bref, pourquoi j’en viens à vous dire tout ça ?

J’ai réalisé qu’il suffisait de prendre en compte les choses simples de la vie que nous avons à disposition pour rendre notre quotidien meilleur. Et cela peut passer par pleins de petits trucs propres à vous-même. À vous de trouver quoi.

Étant petite, j’allais manger chez ma grand-mère tous les jours, alternant le petit-déjeuner à 7h30 avant l’école et le déjeuner le mercredi après-midi. Mon père m’emmenait presque toujours chez elle le matin car il embauchait relativement tôt et n’avait pas le temps de me déposer à l’école. J’avais toujours mon petit rituel : lever à 7h15, arrivée chez mamie à 7h30, petit-déjeuner et école à 8h30. Je me souviens que je regardais les dessins animés chaque matin, tout en mangeant ma tranche de brioche trempée dans de la crème anglaise. C’était mon péché mignon. Et quand il s’agissait du déjeuner le mercredi midi, j’avais toujours un bon petit plat et on regardait tout le temps l’émission favorite de ma grand-mère « Qui veut prendre sa place ? » sur France 2. Ma grand-mère est incollable, c’est fou.

Puis après manger, j’allais m’installer dans la chambre d’amis pour regarder des dessins animés. Ce sont de petites choses simples mais qui faisaient de moi une petite fille heureuse et comblée. Mais en grandissant, tous ces petits rituels se sont effacés pour laisser place à d’autres choses. L’entrée au collège, les premières responsabilités, être plus assidus dans les cours, et j’en passe. Puis l’arrivée au lycée, le bac et enfin la fac. Ce ne sont pas d’excuses je suis d’accord, mais croyez-le ou non, je n’ai pas réussi à trouver ne serait-ce qu’un petit moment pour me rapprocher de tout ça.

Cela ne veut pas dire que je ne l’ai pas vu depuis, non surtout pas. Elle me gardait très souvent chez moi, et beaucoup plus lorsque ma soeur est née. Mais je n’ai jamais pris le temps de retourner chez elle. J’ai finalement attendu de longues années avant de retrouver ce quotidien que j’avais étant plus jeune. Aujourd’hui, on se voit régulièrement, mais pas assez pour dire que l’on partage encore de grandes choses.

J’ai donc pris l’initiative de l’appeler il y a quelques jours et de lui demander si je pouvais venir déjeuner chez elle pendant ma coupure du samedi midi, ce qu’elle a accepté avec plaisir. En arrivant chez elle le fameux samedi, je me suis rappelée de tout un tas de trucs : l’odeur de sa maison, la déco qui n’a pas (ou presque pas) changé. Beaucoup de souvenirs sont remontés et je me suis sentie heureuse d’être là. Je me suis régalée, j’avais oublié ses talents de cuisinière. Elle m’avait préparé un de mes repas préférés : les tomates farcies. Une tuerie.

J’ai eu la chance d’avoir un repas digne de ce nom, comme avant. On a beaucoup parlé et on s’est raconté pleins de choses. Ça a suffit à rendre ma journée meilleure, et j’ai eu le sourire tout le reste de l’après-midi. Ça a été mon petit bonheur de la semaine, et j’avais envie et surtout le besoin de vous le partager. Ce n’est pas grand chose, mais comme je vous le disais au début, ce sont des choses propres à nous-même et à notre quotidien qui sont parfois la clé du bonheur.

Et vous, quel a été votre petit bonheur récemment ?

 

I N S T A G R A M   ・   Y O U T U B E   ・   P I N T E R E S T

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être...

2 commentaires

    1. On a souvent tendance à vouloir plus que ce que l’on a déjà, et c’est plaisant de voir qu’on peut se contenter et apprécier la simplicité, merci pour ton retour 🖤

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *